Yvonne Sylvain, médecin (1907-1989)

ERICKSON AVRIL

Se te yon fanm ki te briye anpil nan domèn medikal. Li pat yon medsen ki te vle dabò fè lajan. Li te mete konesans li nan benefis tout moun. Li te enplike anpil nan lavi sosyal ak kiltirèl peyi a.

La vie d’Yvonne Sylvain est marquée par des œuvres gigantesques au sein de la société haïtienne dans divers domaines de la vie sociale et culturelle et, plus précisément, dans le secteur médical.

LES FEMMES DANS L’HISTOIRE HAÏTIENNE

Les femmes ont toujours été une pièce maitresse dans l’histoire des différentes sociétés humaines. Par contre, dans certaines sociétés, elles étaient reléguées au second plan. Toutefois, bon nombre d’entre elles ont cassé la catégorisation imposée à leur endroit par les sociétés traditionnelles, pour se promouvoir au sein de ces dernières. C’est dans cet ordre d’idées que beaucoup d’entre elles ont façonné l’histoire de l’humanité par leurs œuvres gigantesques et contribuent à l’épanouissement de ces sociétés par leur parcours de militante et de combattante dans diverses sphères de la vie sociale.

En Haïti, beaucoup de femmes ont jalonné l’histoire de ce peuple par leurs œuvres. Depuis la guerre de l’Indépendance, elles ont travaillé à côté des hommes pour pouvoir donner aux Haïtiens et aux Haïtiennes cette terre de liberté. Sans leur participation, la bataille pour la quête de la liberté conquise grâce au combat fatidique aurait été vaine. Après l’indépendance, elles ont contribué à divers domaines de la vie sociale : littérature, politique, économie, sociologie, médecine, psychologie, etc. Parmi elles, Yvonne Sylvain qui, par ses œuvres, son parcours académique et son apport à la vie sociale et culturelle, a marqué son temps et son passage sur ce bout de terre. Elle a beaucoup travaillé en vue de donner un éclat spécial aux femmes de sa génération. Ce portrait essaie de mettre en exergue la vie et l’œuvre de cette grande femme.

LA VIE DE LA CÉLÈBRE YVONNE SYLVAIN

Née le 28 juin 1907, Yvonne Sylvain, fille de l’écrivain Georges Sylvain, fréquenta l’École Normale où elle décrocha son diplôme pour travailler en tant qu’institutrice. À l’âge de 28 ans, elle intégra la Faculté de médecine de Port-au-Prince, où elle obtint son diplôme en 1940. Ensuite, elle décrocha une bourse d’études de perfectionnement du bureau sanitaire interaméricain. Elle eut une admission à la Medical School de la Columbia University. La jeune Yvonne Sylvain se spécialisa en obstétrique et en gynécologie. C’est la raison pour laquelle elle est reconnue comme la première femme médecin en Haïti. Elle rendit l’âme le 3 octobre 1989.

UNE VIE MARQUÉE PAR UN RAYONNEMENT DANS LE DOMAINE MÉDICAL

Yvonne Sylvain est surtout reconnue pour son soutien et son apport majeur dans le domaine médical en Haïti. Elle a travaillé pendant de nombreuses années à l’Hôpital Général dans les domaines de l’obstétrique et de la gynécologie. Elle a mis toutes ses compétences et son savoir-faire en vue d’aider les Haïtiens dans le traitement de différentes maladies. Elle fut la vice-présidente de la Fondation haïtienne de la santé et de l’éducation. À travers cette fondation, elle a tout mis en œuvre en vue d’apporter sa contribution dans le secteur médical haïtien.

Elle intégra également la faculté de médecine en tant que professeure. Elle publia de nombreux articles dans des revues médicales, ce qui lui permit de divulguer ses recherches sur la problématique sanitaire en Haïti. Il faut souligner qu’elle travailla également, pendant une longue période de la dictature de Duvalier, en tant que déléguée en santé publique, plus spécialement en santé génétique pour le compte de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). De plus, elle a fait bénéficier de ses connaissances médicales divers pays d’Afrique, notamment le Sénégal. Elle travailla aussi en tant que médecin clinicienne au Costa Rica. Elle a participé à la Ligue haïtienne contre le cancer et à l’introduction en Haïti du test « Papa Nicolaou » du dépistage de cancer de l’utérus. Elle est aussi reconnue pour avoir jeté les bases de la fondation de l’hôpital de la communauté haïtienne de Frères (HCH) dont elle fut la vice-présidente active jusqu’à sa mort.

L’ART, LA PEINTURE ET YVONNE SYLVAIN

L’éminente Yvonne Sylvain fut attirée par l’art dès son plus jeune âge. Elle a participé activement au rayonnement de la culture en Haïti. Elle a beaucoup travaillé dans les domaines de l’art, de la peinture, de l’écriture, de la critique d’art, du théâtre et même de l’animation radiophonique. Pour mener à bien ses œuvres, elle travaillait de concert avec d’autres opérateurs culturels dans le milieu.

L’art, la peinture et le théâtre furent l’arme de prédilection d’Yvonne Sylvain dans les premiers moments de sa vie parce que la majeure partie de son environnement immédiat était attirée par le culturel. Par contre, l’impuissance durement ressentie à la mort de sa mère la dirigea à 28 ans vers les sciences médicales.

SON ŒUVRE

En ce qui a trait à son œuvre, on a pu retracer une célèbre étude qu’elle a réalisée sur la mortalité infantile en Haïti : « Mortalité infantile en Haïti : Essai de statistique tiré des registres journaliers du service de maternité et de pédiatrie de l’hôpital général de Port-au-Prince », Boletin de la Oficina Sanitaria Panamericana (OSP), vol. 20, no 11, novembre 1941.

HONNEURS

En avril 2015, Yvonne Sylvain a été honorée à titre posthume par l’Association médicale haïtienne (AMH).

CONCLUSION

La célèbre Yvonne Sylvain a marqué ses empreintes dans l’histoire d’Haïti par son travail dans le domaine de la médecine, mais également par sa contribution aux domaines de l’art et de la culture. Elle a franchi les barrières que la société haïtienne imposait aux femmes de l’époque en étant sacrée la première femme médecin en Haïti. Elle est un exemple remarquable parmi les femmes qui, par leurs œuvres et leur parcours professionnel, prouvent la valeur du sexe féminin dans le monde et dans la société haïtienne. Ses multiples apports ont permis l’épanouissement d’une nouvelle catégorie de femmes s’adonnant à des études en médecine. Elle a tracé la route pour avoir brillé dans cette profession.

Tout compte fait, Yvonne Sylvain, en tant que femme, a marqué son temps par ses œuvres et ses réalisations dans divers domaines en Haïti. Le nom de cette illustre femme restera dans les annales de l’histoire haïtienne pour avoir su contribuer d’une manière spéciale à la vie de ce peuple. Son courage et ses efforts sont gravés dans la mémoire de la première république noire et indépendante du monde.

Related posts

Attibutions du CDQG

Le Centre de Documentation sur les questions de genre a pour attributions principales de: constituer une bibliothèque de documentation en genre...

Posted