BIOGRAPHIE DE YANICK MEZILE

MINISTRE A LA CONDITION FEMININE ET AUX DROITS DES FEMMES

En Juillet 2001, une femme fait son entrée sur la scène de l’entreprenariat national comme Propriétaire d’un Magasin de vente de produits de luxe, sous la charmante appellation de « Caprice Boutique ». Sans savoir qu’elle était appelée à un grand destin, elle poursuivait son chemin qui se révèle, chaque jour davantage, émaillé de succès et de grands accomplissements.

Cette femme s’appelle Marie Yanick Mezile et aujourd’hui, elle est Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes et porteuse de la vision de l’Administration Martelly-Lamothe pour une autre société offrant des chances égales pour tous.

Yanick Mezile n’a pas été projetée par hasard dans ce parcours exemplaire qui attire les regards intéressés des plus hautes autorités politiques de notre temps. Tout son cheminement académique et professionnel l’y avait soigneusement préparée.

Elle obtint plusieurs diplômes tant en Secrétariat qu’en Comptabilité à l’Ecole de Commerce Julien Craan qu’elle fréquenta pendant quatre ans, de 1983 à 1987. Elle poursuit sa formation à l’Ecole Hôtelière d’Haïti où elle décrocha un diplôme en 1988. De Septembre 1990 à Avril 1992, elle se spécialisa en gestion de PME au Jackson State University du Mississipi.

Cet engouement vers l’acquisition du savoir et de nouvelles expériences l’a amenée à suivre plusieurs séminaires. On la retrouve en septembre 2009 à Taiwan participant au Séminaire- Conférence avec TETRA et la Fédération des Petites et Moyennes Entreprises visant de définir les opportunités en vue de faciliter un meilleur partenariat axé sur l’échange et l’expérience entre les entrepreneurs des PME de Taiwan et d’Haïti. En Septembre 2007, elle était en Chine (Beijing) au Séminaire organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Amérique Latine et des Pays de la Caraïbe pour promouvoir le Commerce International. Novembre 2004, elle s’envola pour l’Afrique, à Ouagadougou plus spécialement pour un Séminaire – Conférence avec les Maires des pays francophones en vue de renforcer la coopération décentralisée et les stratégies devant aboutir au développement local.

C’est donc à partir de ce solide cursus académique qu’elle fit le saut dans la vie professionnelle. De 1983 à 1986, elle occupa le poste de Responsable de Services Sociaux à l’Institution Catholique d’Aides aux Nécessiteux (ICHAN, ONG). En l989, elle fonda le Centre Technique de Dactylographie  qu’elle dirigea jusqu’en 2001. De 1986 à 1991, elle fait office de Secrétaire du Parti : Mouvement Pour l’Instauration de la Démocratie en Haïti (MIDH) et remplit, entre 1992 et 1993 le rôle de Secrétaire au Secrétariat Privé du Premier Ministre Marc Louis Bazin, au Palais National.

De 2007 à 2008, elle fut  Membre de la Commission Présidentielle sur l’amendement de la Constitution de 1987. Directrice Exécutive de l’ONG : Association pour le Développement National  (ADN) entre l993 – 1996, elle occupa, tour à tour, les fonctions de Responsable de liaison à la SOGECARTE auprès du Secteur Informel haïtien, de Chargée de l’encadrement des femmes commerçantes niveau des marchés publics pour une intégration réussie dans le secteur bancaire. En Avril 2004, elle brigua le poste de Membre de la Commission Municipale de Port-au-Prince, Chargée des Affaires Sociales et des Marches Publics et elle y restée jusqu’en   Septembre 2005.

En dépit des multiples responsabilités que Yanick se devait d’assumer dans sa vie professionnelle, elle s’investit dans nombre d’activités sociales et commerciales. Entre 2008 et 2011, elle fut, à la fois, Membre du Conseil de la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage d’Haïti ; (CCIH), responsable de la Gestion du Fonds octroyé par la BID pour le Renforcement Institutionnel et Organisationnel de la Fédération Haïtienne des Petites et Moyennes Entreprises (FHAPME), et responsable de Focus Groupe chargée de l’évaluation en partenariat avec l’USAID Winner des pertes encourues par les Femmes Entrepreneures victimes du séisme du 12 Janvier 2010.

Dans la même veine, Yanick Mezile est Présidente – Fondatrice de la Fédération Haïtienne des Petites et Moyennes Entreprises (FHAPME) et Présidente / Fondatrice de l’Association des Commerçants du Secteur Informel (ACSI), les deux plus grandes associations de commerçants et d’entrepreneurs en Haïti. Dans ce cadre, elle organisa en juillet 98 un Séminaire pour les commerçantes du secteur Informel en partenariat avec le Bureau de la SEMA (Société d’Etudes de Marché et d’Analyse) dans le but de les intégrer dans le système bancaire ; elle a portée sa contribution, en 2007, à l’octroi de Prêt suivi de formation en gestion des PME à 690 Commerçantes à partir d’un financement du Centre de Gestion des Fonds Locaux de la Coopération Canadienne en Haïti (CGF). Et poursuivant cet élan, elle travailla à ouvrir l’accès au crédit à plus de 150 Femmes entrepreneures victimes du tremblement de terre du 12 Janvier 2012 à travers d’un programme de « KREDI CHO » développé entre FONKOZE et ACSI (Association des Commerçants du Secteur Intégré) entre 2006 et 2007 et donna l’impulsion, en Aout 2010, à la construction par l’entremise de la FHAPME de 200 Hangars au bénéfice des Commerçantes victimes du séisme du 12 janvier 2010 dans les Marchés Hyppolite de Port-au-Prince et de Léogane à partir d’un financement de la BID.

C’est donc cette vie de dévouement au service des femmes et entrepreneurs de son pays qu’elle est appelée à poursuivre, aujourd’hui, au plus haut niveau, comme Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des femmes.

Madame Yanick MEZILE parle couramment le français et le créole. Elle est mère de deux filles. Dominque Karenn et Evika Korine.

Related posts

Public Cible du CDQG

Fonctionnaires publiques privés . Décideurs-euses politiques Organisations féminines et féministes Chercheurs-eures Universitaires Etudiants-tes...

Posted

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /home/mcfdf573/public_html/wp-content/themes/politics/footer.php on line 2